Pages vues le mois dernier

mercredi 1 décembre 2010

Riga, lieu de naissance de l’arbre de Noël



Ce n’est a priori qu’une légende, mais, surtout puisqu’il s’agit d’une légende de Noël, le principal est de retrouver son âme d’enfant et d’y croire. Celle-ci nous ramène en 1510, il y a donc exactement 500 ans. 

A cette époque, une des guildes les plus connues à Riga était la Confrérie des Têtes Noires, qui regroupait les jeunes marchants et capitaines de navires arrivés récemment à Riga. Elle tenait son nom de la Maison éponyme, déjà signalée en 1344, où était son siège, maison appelée ainsi en raison de son Saint patron, Saint Maurice d’Agaune qui, avec et ses compagnons coptes venus de Nubie, mourut en martyr dans le Valais vers la fin du IIIe siècle.  

En 1510, à l’approche du solstice d’hiver (21 ou 22 Décembre), les membres de la Confrérie partirent dans la forêt pour trouver le plus grand sapin possible, afin de le brûler sur les bords de la Daugava selon la tradition qui voulait que l’on brûle des bûches à l’approche du solstice. Mais comme le sapin qui avait été ramené était vraiment très grand et risquait de mettre en danger les maisons avoisinantes si on le brûlait, les membres de la confrérie se réunirent pour débattre de la conduite à tenir.

Mais, pendant ce temps, des enfants découvrirent l’arbre sur les bords de la Daugava et pensèrent que, s’il était là, c’était parce que c’était un arbre spécial, extraordinaire. Et ils commencèrent à le décorer avec ce qui leur tombait sous la main : des pommes, des noix, leurs gants, des couronnes de fleurs et de baies séchées, etc.…… Lorsque la nuit tomba, les enfants rentrèrent chez eux, abandonnant l’arbre ainsi décoré.

Lorsque les membres de la confrérie sortirent de réunion, sans avoir pris de décision, l’un d’entre eux s’en alla vers les bords de la Daugava et découvrit le sapin décoré par les enfants, mais, qui plus est, couvert de givre et scintillant dans la nuit. Il alla chercher ses collègues et ceux-ci décidèrent de ramener le sapin. Il fut installé sur la place centrale de Riga, devant l’Hôtel de Ville et la Maison des Têtes Noires et les membres de la confrérie complétèrent la décoration faite par les enfants avec des rubans, des jouets, etc.… 
   
Voyant cela, les habitants déclarèrent : « C’est un arbre de Noel, un cadeau que nous devons perpétuer pour apporter à chacun la joie de Noël ». Ainsi naquit l’arbre de Noël.

Aujourd’hui, une plaque (ci-dessous) commémore l’emplacement où fut érigé il y a 500 ans le premier arbre de Noël.  


9 commentaires:

  1. J'adore les légendes . Je trouve cette Histoire particulièrement belle .
    Elle aurait pu exister , c'est tout à fait vraisemblable !

    RépondreSupprimer
  2. Moi qui adore l'hiver et la neige c'est le genre de photo qui parle à mon coeur
    Traditions et légendes en ce mois de décembre cela nous met déjà au diapason de la fête

    RépondreSupprimer
  3. Je pense aller faire des photos en fin d'apres-midi dans la vieille ville, d'autant que la neige est annoncee. Et vous savez qu'ici, la neige n'est pas un probleme, au contraire.

    RépondreSupprimer
  4. On attend les photos avec impatience !:)

    RépondreSupprimer
  5. C'est très joli mais je pense que tous les pays se sont appropriés la paternité du premier sapin de Noël, du premier traineau, du costume du père Noël, comme celle de toute découverte importante, trop ancienne pour être vérifiée avec les moyens modernes.
    C'est quand même beau de croire aux légendes.
    Papyves

    RépondreSupprimer
  6. Tu as certainement raison....

    Mais pour une fois que ce n'est pas un "grand pays" qui s'est accapare la decouverte et que Riga l'a dit plus fort que les autres, je ne vais certainement pas passer cette legende sous silence !

    Ca compense un peu toutes les insanites plus ou moins fausses qui sont distillees quasi quotidiennement sur les Etats Baltes.

    RépondreSupprimer
  7. Cher Gilles, c'est une très belle légende. Pourrais-tu nous réveler la source de ce texte ? Existe-t-il une version en français, allemand ou anglais ? Amitiés. Philippe

    RépondreSupprimer
  8. Bien sûr que je peux le révéler !

    Le site le plus détaillé (en anglais) est http://www.liveriga.com/en/christmas-tree-birthplace/look

    Amitiés
    Gilles (depuis la France)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Le lien que vous indiquez, ci-dessus, ne fonctionne plus.
    Nous ne trouvons pas de texte reconnu par des historiens qui atteste de la véracité de cette légende.

    Pourriez-vous nous renseigner ?

    Bien cordialement,
    Grégory FRANTZ

    RépondreSupprimer